L'enluminure

     L'enluminure est un dessin réalisé manuellement qui illustre un texte (principalement manuscrit). Elle peut être aussi exécutée dans un objectif purement décoratif.  L'enluminure est principalement effectuée sur parchemin ou sur papier préparé. Elle est souvent rehaussée  de couleurs et de dorures d'où son nom enluminure (étymologiquement : "qui met en lumière"). Mais cette mise en lumière peut aussi être interprétée comme un dessin qui éclaire le texte. Cette double vision, éclairage visuel et intellectuel est particulièrement passionnant.

Par ailleurs l'enluminure peut être considérée aux sources de l'illustration moderne et se situe dans le prolongement des papyrus de l'Egypte antique.

Sur ce site le terme "enluminure" est utilisé dans son acception la plus large.

Matériaux  traditionnellement utilisés

1- Le support de l'enluminure: papier et parchemin principalement.

 

2- les liants (végétaux ou animaux) : blanc et/ou jaune d'œuf, colle de peau de lapin, gomme arabique...

3- Les pigments naturels ou synthétiques (cinabre, bleu azurite, lapis lazuli, bleu oxyde de zinc, cinabre, blanc de plomb, noir d'ivoire, orpiment...)

Les pigments, une fois mélangés aux liants, forment la peinture utilisée pour mettre en couleurs le dessin. Cette préparation est  déposée dans des réceptacles (ex: coquillages). Le solvant de cette peinture est l'eau.

4- La dorure (dorure à l'eau, dorure à la mixtion...)

De nombreuses recettes existent pour fabriquer ses propres peintures (pigments et liant), sa propre dorure, mixtion à dorer , préparation des supports. Ces recettes se trouvent dans différents ouvrages traditionnels (Cenninno Cennini, Moine Théophile...) ou contemporain (Claire Travers, Marc Niederhauser...).

 

Aurpalha par Marnie

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now