L'illustration

L'illustration tient, pour moi, une place particulière  de part son rapport à l'enfance. A l'écoute de ce terme, des images de mes livres de jeunesse m'apparaissent (particulièrement le livre "Les plus belles histoire de la mythologie" de Michael Gibson, illustré par Giovanni Caselli, publié en 1978). Lors de mon adolescence, je fus également nourrie par les images de la bande dessinée et d'illustration de mode. Enfin, lors de mon parcours universitaire, je fus sensibilisée à l'enluminure médiévale, dans un premier temps sur le plan théorique puis sur le plan pratique. Le mot illustrer possède comme synonyme le verbe enluminer, en effet, au regard de leur étymologie, leur sens est proche.

L'illustration est source d'informations, elle est susceptible d'éclairer un texte ou un propos, mais surtout elle est une porte ouverte sur l'imaginaire et un tremplin vers la création. A mon sens, aucune image ne nait du néant, chaque illustration se trouve dans un mouvement ininterrompu de création et se nourrit de ce qui a été réalisé avant ou à la même époque, qu'elle soit en rupture ou en continuité. Une partie de mon travail est tourné vers la rencontre entre les techniques traditionnelles et les illustrations contemporaines (dans les thèmes et dans la gestuelle).

 

Aurpalha par Marnie

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now